Centre Culturel de La Ricamarie

Sans les mains et en danseuse

Sans les mains et en danseuse

Pépito Matéo

Celui qui en partant de zéro, n’est arrivé à rien, n’a de merci à dire à personne.

« Tout est arrivé à cause de cette satanée histoire… À l’aube j’ai dû quitter une fois pour toute l’enfance et m’engager sur mon chemin de Compostelle… (non pas façon Saint-Jacques, mais à cause d’une coquille quand même !). À l’heure qu’il est je n’en suis toujours pas revenu. Faut dire qu’entre temps on m’a piqué mon vélo… Ce qui fait que je suis encore loin d’être arrivé. »

Sans les mains et en danseuse, à l’origine, c’est un spectacle de Pépito Matéo. Un de ces spectacles absolument déjanté et délicieusement foutraque…

Le personnage s’enfuit un jour de chez lui après avoir causé un scandale lors d’un repas de famille. Il empile toutes ses affaires sur un vélo de facteur acheté aux enchères à Troie et il prend la poudre d’escampette, poursuivi par sa mère, le Général de Gaulle, un renard et une poignée de chasseurs français entre autres… Au cours de son voyage il rencontre beaucoup d’obstacles, certaines personnes l’aident, d’autres lui font perdre du temps, mais toutes lui font comprendre des choses importantes sur lui-même. Quand il arrive à destination, il n’est plus le même homme…

Pépito Matéo s’est inspiré de sa propre histoire pour imaginer ce scénario, ce qui confère à l’histoire un caractère vaguement auto- biographique. Pépito Matéo jongle avec les mots. nous mitraille de petits moments vécus ou inventés. Ses phrases sont construites comme de la dentelle.. avec des trous, des creux, des liés. Au bout du conte, il déballe ses cartons, en sort sa famille, sa tata Thérèse et son cousin Lucien, son vélo, des dinosaures. Aux enchères il gagne un vélo. Normal la salle des ventes est remplie de manchots : c’est le seul à lever le bras. Il y a du Raymond Devos dans cet homme à l’œil malicieux. Pépito laisse exploser son feu d’artifice d’images, son flot vertigineux de paroles. On en ressort groggy mais à coup sûr ravi.

Centre Culturel de La Ricamarie - salle Louis Daquin - avenue Maurice Thorez - 42150 La Ricamarie - 04 77 80 30 59