Centre Culturel de La Ricamarie

Mon frère, ma princesse

Mon frère, ma princesse

Compagnie LES VEILLEURS/ Catherine Zambon / Emilie Le Roux

Mon frère, ma princesse a la force des textes qui posent les grandes questions, ceux qui permettent enfin de reprendre la discussion.

 

« Un jour, je voudrais être maman, Nina. C’est ça que je voudrais. Et être une princesse, je voudrais bien... » souffle Alyan, un petit garçon de cinq ans, à sa grande soeur. « C’est nul les princesses » lui répond Nina. Mais ça ne suffira ni à le consoler, ni à l’empêcher de porter des robes de fées, ni à éviter la cruauté des autres. Que faire quand son petit frère est si différent et que le monde entier semble n’y rien comprendre ?

En quoi naître fille ou naître garçon nous détermine à être ce que nous sommes ? Quelle liberté avons nous réellement à nous définir et à nous sentir fille ou garçon avec chacun notre part de féminité et de masculinité ? Quelle liberté nous laissons-nous ? Et quelle liberté laissons-nous aux autres d’affirmer une identité qui n’est pas celle que la nature semble leur avoir confiée ? Comment les normes sociales, familiales et culturelles que nous avons intégrées conditionnent notre capacité à accepter l’Autre dans sa différence ? Ces derniers temps, nous n’avons pas su affronter ces questions sans heurt. La violence que crée ce débat révèle à quel point ces normes restent profondément intégrées.
Comme tout débat éthique, celui-ci est souvent stérile. Faute d’un vécu commun qui nous permettrait de débattre, nous ne parvenons plus à avancer collectivement sur cette question.
Le texte de Catherine Zambon crée un passage par le sensible : nous accompagnons Alyan dans ses turpitudes, nous nous mettons à la place de ses parents, nous mesurons le courage de sa soeur.

Mon frère, ma princesse

Centre Culturel de La Ricamarie - salle Louis Daquin - avenue Maurice Thorez - 42150 La Ricamarie - 04 77 80 30 59